Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine
Centre de recherche et de documentation sur les Amériques

CHAVAROCHETTE Carine

Chercheure associée
mots clés pays: 
Mexique
Amérique centrale
Costa Rica
Guatemala
discipline(s): 
Études latino-américaines
Histoire
Anthropologie
Biographie: 

Une première recherche (1998-2004) centrée sur le Mexique et le Guatemala, est née sur le terrain, par l’observation de ses populations ; la frontière vue à travers et par ses habitants. Elle avait pour objectif de réaliser une anthropologie historique d’une région transfrontalière où la propriété de la terre, sa gestion et ses conflits déterminent les identifications des populations indiennes et métisses ; une région de migrations internes, locales et régionales au XIXe siècle puis de migrations internationales au XXe siècle. La question de la terre de par son caractère conflictuel local est au cœur de la construction de cette zone. L’héritage des relations de propriété et de domination entraîne la mobilité volontaire ou le déplacement forcé des populations en zone urbaine. De plus, par le prisme du religieux – des pèlerinages et des demandes de pluie notamment – les populations locales (mayas et non mayas) répondent symboliquement aux crises politiques et agraires.
Cette analyse a restitué les grandes lignes de l’occupation de l’espace de cette région pour éclairer les problèmes passés et leur persistance à travers le point de vue de l’anthropologue et de l’historien. Plus généralement, mes travaux questionnent les processus de la construction et du renouvellement de la mémoire chez différents groupes indiens et métis (dynamiques identitaires) à travers leur relation au territoire politique et mythique.

Mes recherches actuelles s’intéressent plus particulièrement aux zones frontalières de l’Arizona, du Sud du Mexique et de l’Amérique centrale, à la relation entre manifestations du religieux et usages de l’eau des populations indiennes. À travers l’étude du contexte politique et social de la gestion de l’eau dans des zones péri-urbaines, l’objectif est de cerner la perception autochtone de l’eau et sa maîtrise, les croyances autour de cet élément ainsi que les différents dispositifs rituels mis en œuvre autour des nappes aquifères.

Axes de recherche :

- Anthropologie et histoire (mémoire, identification)
- Anthopologie des Amériques (États-Unis, Mexique, Guatemala)
- Anthopologie visuelle (photographie, webdocumentaire)
- Anthropologie du religieux (pèlerinage, rituel agraires, pratiques symboliques)
- Anthropologie de l’environnement (territoire, eau, étalement urbain)
- Anthropologie politique (conflit, frontière, ethnicité, hiérarchisations)

Depuis 2012, je collabore en tant que chercheur associée à trois projets pluridisciplinaires internationaux : le premier financé par le Conseil national mexicain des sciences et technologies (CONACyT) sur la gestion de l’eau par bassins transfrontaliers au Mexique et en Amérique centrale ; le deuxième par le PICS Batram (Laboratoire ART-Dev UMR 5281 et CIESAS-Sureste Mexique-Chiapas) sur les bassins transfrontaliers en Méso-Amérique. Le troisième est réalisé dans le cadre du Programme binational de l’UMI 3157 Iglobe « Interdisciplinary and global environmental studies » et l’université de Tucson (Arizona) sur une approche de l’eau par les Natives Americans.

• Chercheur associée au CEMCA (Centre d’études mexicaines et centraméricaines), unité mixte CNRS-Centre de recherche français à l’étranger, Mexico.
• Membre de reSEau (Réseau d’études et d’échanges en sciences sociales sur l’eau) à Paris 8.
• Membre de l’association ARPIA (Association de recherche et production d’images en anthropologie et art).

Membre de l’axe du CREDA « Les Grands espaces américains » François-Michel Le Tourneau (coord.)

PRINCIPALES PUBLICATIONS:
 

Carine Chavarochette, 2017, « La pratique photographique au coeur de la réflexivité. La restitution des données d'enquêtes par l'image », Visual Ethnography Journal, Volume 6, Nº1 2017, http://www.vejournal.org/index.php/vejournal/article/view/125

Carine Chavarochette, 2016. « Sujet sensible. Enquêter sur l’eau au sud-ouest des États-Unis ». ethnographiques.org, Numéro 32 - Enquêtes collectives.

Carine Chavarochette, octobre 2016 « Territoire, eau et ethnicité aux frontières nord et sud du Mexique », dans Compagnon Olivier et Geoffray Marie-Laure (dir.), Amérique latine édition 2016-2017, Paris, La Documentation Française, p. 83-96.

Frontières et identités en terres mayas. Mexique-Guatemala XIXe-XXIe siècle, Éditions L’Harmattan, Paris, collection Recherches Amériques latines, 2011, 318 p., 20 ill. N&B, 4 cartes.

« L’État guatémaltèque et les populations mayas : des stratégies d’identifications ethniques négociées, l’exemple des Chuj (1824-2011) », Critique internationale, n°60, juillet-septembre 2013, p.133-150.

« L’eau comme vecteur de la compréhension des transformations sociales et religieuses d’un quartier périphérique du sud-est du Mexique (Chiapas) », Journal des anthropologues, n°132-133, p.291-315.

Avec Demanget, Magali (dir.), « Renouveau religieux (néo) indiens au troisième millénaire », Revue Trace (Centre de recherche français d’études mexicaines et centraméricaines), n°54, décembre, p.11-18 (introduction au dossier).

« Le pèlerinage des indiens Tojolabal (Chiapas-Mexique) à San Mateo Ixtatán (Guatemala) ou comment un rite agricole et des relations interethniques participent à la structuration de l’ethnicité tojolabal », Cahiers des Amériques latines, n°44, décembre, p.23-39.