Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine
Centre de recherche et de documentation sur les Amériques

ERSA : Espace de recherche, sociologie et anthropologie

L'Equipe de recherche, Espace de recherche, sociologie et anthropologie (ERSA) est un groupe de recherche qui vise à étudier les problématiques identitaires dans la dynamique complexe des relations de pouvoir en Amérique Latine, ceci selon une approche à dominante sociologique et constructiviste, mais largement ouverte aux autres disciplines (anthropologie, sciences-politiques, géographie…).

Depuis sa création, l’équipe s’est constituée autour de l’étude des populations paysannes, indiennes et noires de l’Amérique Latine, et de leur processus de mobilisations, notamment face à l’Etat et ses politiques publiques.

Cependant, les évolutions récentes comme la transformation des ordres politiques latino américains (décentralisation participative, reconnaissance constitutionnelle d’une citoyenneté multiethnique, droits territoriaux) ou encore le processus de globalisation, ont contribué à un certain élargissement des thématiques traitées au sein de l’équipe. Ainsi des problématiques liées à la migration, aux questions de genre, à l’environnement ou encore aux conflits autour des ressources naturelles, avec leurs formes d’organisations particulières (réseaux de migrants ou d’ONG’s), sont venu enrichir les études, toujours centrales, autour des questions identitaires.

Activité de l'équipe

Le cycle de conférences/débats de l’Ersipal (une dizaine par an) a toujours constitué l’activité centrale de l’équipe de recherche. Ces conférences/ débats portent de manière général sur des thématiques identitaires, et plus particulièrement sur des questions liées aux mobilisations ethniques, aux dynamiques communautaires, aux conflits sociaux, à la gestion des territoires ou encore aux politiques nationales. Elle réunissent autant des sociologues que des anthropologues, ou bien des spécialistes d’autres disciplines, autour d’un débat, sur la base d’une présentation d’environ une heure par un membre de l’Ersipal ou un invité, sur des problématiques générales ou des études de cas particuliers. Ce débat est souvent amorcé par une discussion entre deux spécialistes d’un même thème sur la base de textes préalablement envoyés par les intervenants. Ces séances sont ouvertes aux étudiants du Master 2 de l’IHEAL inscrits dans cette équipe qui fonctionne comme équipe d’accueil doctorale du CREDAL, dans l’optique d’une meilleure intégration au milieu de la recherche.
C’est aussi dans cet esprit qu’ont été créés les groupes thématiques Ersipal qui fonctionnent depuis maintenant cinq ans. Ces groupes thématiques sont coordonnés par un ou deux « grands-frères » (généralement des doctorants de l’ERSIPAL ou des jeunes chercheurs) et réunissent un nombre restreint d’étudiants de Master 2 autour d’une problématique commune définie en début d’année selon les thèmes des projets de recherche. Ainsi, cette année, l’Ersipal compte quatre groupes sur des thématiques aussi variées que le développement communautaire, la formation d’élites indiennes, l’identité ou les migrations Ces groupes se réunissent une dizaine de fois par an et visent à accompagner les étudiants de Master 2 dans l’élaboration de leur mémoire, tant du point de vue théorique que méthodologique, tout en permettant de produire une réflexion commune sur la thématique définie. Le travail mené dans les groupes est présenté et discuté lors du séminaire hors-les-murs en fin d’année (mai-juin).
Ce séminaire hors-les-murs, organisé chaque année depuis maintenant quatre ans, vient conclure l’année universitaire. Durant trois jours, les membres les plus actifs de l’équipe, dont une majorité d’étudiants de Master 2, se réunissent pour discuter et critiquer leurs travaux en cours. Le lieu retenu (dans la campagne montpelliéraine) et la durée du séjour permettent de créer une ambiance de travail stimulante qui se reflète dans la qualité des productions. Au-delà, ce séminaire représente un intense moment de socialisation qui favorise à plus long terme la cohésion et la dynamique de l’équipe.
A travers sa longue expérience de plus de vingt ans dans le suivi des mouvements sociaux et des constructions identitaires en Amérique latine, l’ERSIPAL s’est imposée comme un groupe de recherche de référence sur ces thématiques. C’est aussi une équipe très dynamique qui, à travers des initiatives plus récentes comme l’inclusion des étudiants de DEA/Master 2, la création des sous-groupes thématiques, l’organisation d’un séminaire annuel, ou encore la création d’une page en ligne, a évolué autant dans ses modes d’organisations que dans ses approches conceptuelles.

Equipe de recherche

GROS Christian, Coordinateur de l’Ersipal, Directeur de recherche à l’IHEAL
AGUDELO Carlos, Docteur en Sociologie, chargé de cours à l’IHEAL
BARONNET Bruno, Docteur en Sociologie
BOIDIN Capucine, Maître de conférence en Anthropologie (IHEAL)
DUMOULIN David, Maître de conférence en Sociologie (IHEAL)
FOYER Jean, Post-doctorant en Sociologie, centre Alexandre Koyré
LACROIX Laurent, Chargé de recherche et coordinateur scientifique à l’Institut Universitaire d’Etudes du Développement(Genève)
MAGNAN Marion, Docteure en Sociologie
REVET Sandrine, Docteure en Anthropologie, ATER IHEAL
SONNLEITNER Willibald, Responsable CEMCA-Guatemala