SHACAL – Séminaire d’histoire et d’anthropologie Colonialités/Altérités

S.H.A.C.A.L
Séminaire Anthropologie Historique de l’Amérique latine :
Colonialités / Altérités

Responsables : Capucine Boidin et Mathilde Périvier

Code : H9OP27

Programme 2018-2019
 

 

SHACAL
Séminaire Anthropologie Historique de l’Amérique latine : Colonialité / Altérité

Programme 2018-2019

 

 

Responsables : Capucine Boidin, Mathilde Périvier

 

Présentation du séminaire

            Le Séminaire d'Histoire et d'Anthropologie Colonialités/Altérités (SHACAL), créé à la rentrée 2017 par Capucine Boidin, Nicolas Richard et Christophe Giudicelli, réinvente une tradition de l'IHEAL, le séminaire ERSIPAL. Fondé par Henri Favre sous le nom de "Équipe de Recherche sur les Sociétés Indiennes Paysannes d’Amérique Latine", il fut repris par Christian Gros en 1984 sous un même acronyme savamment modifié "Équipe de Recherche Société, Identité et Pouvoirs en Amérique Latine".

 

            Le SHACAL est un espace de co-construction des savoirs entre enseignant·e·s et étudiant·e·s :

1/ Pour faciliter la transmission « des ficelles du métier » entre générations, le séminaire, destiné aux étudiant·e·s de Master 2 Recherche de l'IHEAL, mention anthropologie, est ouvert aux étudiant·e·s de Master 1, doctorant·e·s et chercheur·e·s intéressé·e·s.

2/ Dans un esprit de bienveillance, les séances "off" offrent un espace pour mettre en mots des recherches en cours, tant à l'écrit qu'à l'oral. Les étudiant·e·s sont aussi encouragés à s'auto-organiser par sous-groupes thématiques.

3/ Espaces d'expérimentation, certaines séances "publiques" sont organisées par les étudiant·e·s. En tant qu'organisateurs/trices d'événements scientifiques, ils invitent des conférenciers/cières et des discutant·e·s, diffusent l'information et animent la séance.

4/ Dans une dynamique critique et réflexive, la répartition du temps de parole, les processus de décision et d'organisation,etc. font régulièrement l'objet de discussions.

 

Objectifs

            Le séminaire vise plusieurs objectifs :

- savoir présenter sa recherche dans des termes clairs et communs à l'écrit comme à l'oral ;

- pouvoir l'insérer dans les grands débats actuels et dans une tradition singulière, notamment par la connaissance des courants anthropologiques, et ainsi savoir prendre position ;

- éclairer sa pensée, découvrir la singularité de ses travaux et de ceux des participant·e·s du SHACAL

- favoriser une prise de distance et réflexivité par rapport au terrain, grâce à la mise à l’épreuve du regard et de la lecture des autres ;

- développer des compétences techniques pour organiser un événement scientifique ;

- apprendre à rédiger un compte-rendu de lecture d'ouvrage récent afin de le soumettre à publication.

 

Thématique de l'année 2018-2019 :

            Qui donc est l'autre ? Effet de regards et de relations croisées ? Ou pluralité constitutive du monde qui déplace, décentre et questionne ce que chacun.e.s entend par identité et altérité ? L'accent sera mis cette année sur les jeux de regards et de pouvoir qui sous-tendent nos relations sur le terrain puis leur mise en écriture.

 

Évaluation des étudiant.e.s en master 2

            Ce séminaire est évalué par une validation d'acquis sur la base de la présence et de la participation active à 8 séances de 3h, selon les dates fixées par le calendrier. Le SHACAL se réunit le vendredi de 9h à 12h dans l'Amphithéâtre de l'IHEAL (1er étage, Rue St-Guillaume).

 

Calendrier :

- 28 septembre 2018 : séance "off" – rentrée du SHACAL, 9h15-12h15

Réunion de rentrée et présentation de l'organisation annuelle du séminaire.

Nous invitons les étudiant·e·s à venir avec une boisson ou un plat à partager lors du déjeuner convivial qui suivra cette première séance.

 

- 23 Novembre 2018 : séance privée - atelier de lecture [Avec l'atelier d'écriture de l'IHEAL]

Discussion d'un chapitre de thèse de Juliette Roguet, commenté par Kyra Grieco (Docteure, CERMA)

Discussion d'un chapitre de thèse de Mathilde Périvier, commenté par Clara Biermann (MCF en ethnomusicologie à l'Université Paris-8)

            Juliette et Mathilde devront envoyer le 16 novembre leurs chapitres respectifs, accompagnés d'un plan de thèse (afin de situer ce chapitre dans le manuscrit, ainsi que de présenter brièvement les enjeux de la thèse) à leurs discutantes ainsi qu'à tous les membres du SHACAL. Ces textes non-publiés et soumis à discussion collective ne devront pas être diffusés à l'extérieur du cercle du SHACAL.

 

+ pour le 23 novembre, celles et ceux qui sont intéressé.e.s par la demie-journée d'étude sur ce que les réseaux sociaux font à la relation/enquête/travail ethnographiques, sont invité.e.s à rédiger une brève description d'un cas de ces usages qui cristallisent leurs questionnements.

 

- 30 novembre 2018 : séance publique autour de la présentation d'un ouvrage de Stephen Rostain. Discutante : Carmen Bernand.

[Organisateurs/trices : Mickaël Orantin et Nathan Pécout]

Stephen Rostain, Amazonie, les 12 travaux des civilisations précolombiennes, Paris, Belin, 2017

 

- 7 décembre 2018 : séance privée

Présentation et discussion à partir du livre de Pascal Blanchard, Nicolas Bancel, Gilles Boëtsch, Dominic Thomas et Christelle Taraud, Sexe, race & colonie, Paris, La découverte, 2018

Celles et ceux qui souhaitent présenter un chapitre de ce livre peuvent le faire.

 

- 18 Janvier 2019 : atelier d'écriture

Chaque étudiant·e se présentera le 18 janvier avec un texte de deux pages présentant l'objet de sa recherche. Ce texte sera précédé d'un titre, d'un résumé de 500 mots suivi de trois mots-clés, et accompagné d'une bibliographie significative structurée.

 

- 25 Janvier 2019 : Séance publique avec Marc Augé et Mondher Kilani.

[Organisateurs/trices : Mathilde Périvier]

Lectures croisées et débats des deux ouvrages suivants, en présence de leurs auteurs :

Marc Augé, Qui donc est l'autre ?, Odile Jacob, 2017

Mondher Kilani, Du goût de l'autre. Fragments d'un discours cannibale, Seuil, 2018

 

- 15 février 2019 : Séance publique avec Elsa Dorlin. Discutant·e·s : Audrey Chenu, militante féministe, auteure du livre Girl Fight, et Franck Poupeau, directeur de recherche au CNRS et chercheur associé au CREDA. [Organisateurs/trices : Anna Schmit, Juliette Roguet et Louison Sockeel]

Lecture et débat de l'ouvrage suivant, en présence de son auteure :

Elsa Dorlin, Se défendre. Une philosophie de la violence, Paris, La Découverte, 2017

 

- 12 Avril : Demi-journée d'étude sur la place des réseaux virtuels de sociabilité sur le terrain

Les axes de réflexion pour cette demi-journée d'étude seront élaborés fin 2018.

 

- 10 Mai (toute la journée) : Colloque étudiants Master 2

            Chaque étudiant·e de Master 2 présentera à l'oral une communication d'une dizaine de minutes, accompagnée d'un support de présentation numérique (type PowerPoint, Prezi, etc.). Les communications seront suivies de questions et de remarques.

            Afin d'établir un programme détaillé, chaque étudiant·e participant à ce mini-colloque, devra envoyer pour le 3 mai à une personne volontaire (définir au cours de l'année) le titre de sa communication, un résumé de 250 mots ainsi que de trois mots-clés.

 

- Une séance publique dont la date est à définir ensemble : Présentation de la revue Les Cahiers des Amériques Latines. Présentation du fonctionnement et du processus éditorial, des classements et indexations des revues, des rythmes de la recherche, etc.