Présentation et missions du laboratoire

 

Le CREDA, une unité mixte de recherche

 

Le Centre de Recherche et de Documentation sur les Amériques est une unité mixte de recherche (UMR 7227) placée sous la double tutelle de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et du CNRS et issue du CREDAL (Centre de Recherche et de Documentation sur l'Amérique latine), créé en 1968. Dirigé par Olivier Compagnon (professeur d'histoire contemporaine) depuis 2016, ce laboratoire de recherche travaille en étroite collaboration avec l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine (IHEAL) pour l’enseignement et la formation à la recherche. Ils gèrent en commun :

Le CREDA - UMR 7227 compte actuellement une trentaine de chercheurs ou enseignants-chercheurs, quatre-vingt doctorants inscrits dans l'Ecole doctorale 122 de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et sept personnels administratifs. Les activités du laboratoire s'appuient sur des réseaux de recherche internationaux bâtis de très longue date dans les Amériques, mais aussi en Europe.  

 

S'associer au CREDA

Séminaire central du CREDA : Programme 2018-2019

 

Quelles recherches? 

Le CREDA est une unité de recherche fondamentale en sciences sociales sur les Amériques rattaché au titre principal à la section 39 du CNRS. Ses objectifs principaux consistent à renouveler la connaissance sur les Amériques et de faire évoluer les sciences sociales par la confrontation à des terrains non européens - particulièrement dans les pays du Sud -, l’interdisciplinarité et les échanges avec des chercheurs étrangers. L’accumulation systématique des connaissances scientifiques sur les Amériques, grâce notamment à la bibliothèque Pierre Monbeig, leur diffusion, grâce aux éditions de l’IHEAL, débouchent sur un renouvellement des problématiques et des méthodes de nature à faire évoluer les approches des sciences sociales.

Ces recherches trouvent leur public :

  • dans le monde de la recherche, avec des publications dans des revues spécialisées françaises et internationales, mais aussi par la fonction de centre de documentation assurée principalement par la bibliothèque Pierre Monbeig et par les contenus en ligne accessibles sur le site web.
  • auprès des étudiants, notamment ceux de l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine.
  • auprès des pouvoirs publics (par exemple le Ministère des Affaires étrangères, le Ministère de la Défense, l'Agence Française du développement) et d'entreprises qui sollicitent régulièrement le CREDA pour des expertises.
  • auprès des citoyens par des interventions régulières des chercheurs dans les médias, lors de conférences à destination du grand public, ainsi que par l'intermédiaire des contenus diffusés sur le web.

Projets en cours

Depuis le début de l'année 2018, les recherches menées au sein du CREDA s'articulent autour de trois axes principaux : "Transitions écologiques américaines" ; "Action publique / Action collective"; "Colonialités / Altérités". Le lien entre ces différents axes est assuré par un certain nombre de projets de recherche spécifiques (par exemple le projet sur "Les déterminants géographiques des trappes à pauvreté en Amérique Latine : une analyse comparative entre le Mexique, le Brésil, l’Argentine et la Colombie" porté par Vera Chiodi, financé par l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 pour 2017 et 2018 au titre des projets innovants et impliquant des membres des axes "Etat et action publique" et "Grands espaces américains"), mais aussi par le séminaire central du laboratoire qui réunit mensuellement l'ensemble des personnels du CREDA. 

Par ailleurs, le CREDA a hébergé depuis le milieu des années 2000 de nombreux projets de recherche financés par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) ou par d'autres institutions françaises ou étrangères : ainsi les projets ANR DURAMAZ 1 (Déterminants du développement durable en Amazonie, 2006-2009) et 2 (Vers un observatoire de la durabilité en Amazonie, 2011-2015) respectivement portés par Martine Droulers et Hervé Théry, le projet ANR TERMOS (Trajectoires énergétiques dans les régions métropolitaines des Suds, 2010-2013) porté par Sébastien Velut ou encore le projet ANR LANGAS (Les langues générales d'Amérique du Sud - XVIe-XIXe siècles, 2011-2016) porté par Capucine Boidin. Actuellement, le CREDA - UMR 7227 héberge le projet ANR Mécaniques Améridiennes (Analyse comparée autour de la formation du savoir mécanique dans les sociétés amérindiennes de l’Atacama et du Chaco boréal. 1950-temps présent, 2016-2021), porté par Nicolas Richard. Le laboratoire est aussi, avec l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et l'Université de Sao Paulo, l'un des partenaires financés du projet ANR Transatlantic Cultures. A Digital Platform for Transatlantic Cultural History (1770 to now) porté par Olivier Compagnon pour le laboratoire (https://tracs.hypotheses.org/).

En outre, à la suite du Laboratoire International Associé "Mines Atacama" (Les systèmes miniers dans le désert d'Atacama: archéologie, histoire, anthropologie, 2015-2018) porté par Nicolas Richard, le CREDA entend poursuivre l'étude des enjeux miniers dans le nord du Chili avec le Programme de recherche sur le désert d'Atacama qui associe, en France, l'UMR 7055 PréTech, le C2RMF et le laboratoire TEMOS, ainsi que, au Chili, l'Université du Chili, l'Université Academia de Humanismo Cristiano, l'Université de Tarapaca et l'Universidad Catolica del Norte.    

Enfin, le CREDA héberge également deux workpackages de projets européens à partir de 2019 :

- le premier est lié au réseau Foro UE-Cuba Network et repose sur un partenariat entre onze institutions (CIDOB; GIGA, Centre d'études américaines de l'U. de Varsovie, Centre Latino Américain de l' U. de Zurich, U. de La Havane, Centro de Investigacion de Politica International, U. de Salamanque, U. d'Alicante, Complutense, Universidad Autonoma de Madrid et IHEAL-Sorbonne Nouvelle). Son objectif est d'analyser la nouvelle relation économique et politique nouée entre Cuba et l'UE depuis la signature de l'Accord de coopération et de dialogue politique en décembre 2016. A travers cet accord, l'UE devient en effet un partenaire privilégié de Cuba, pour l'accompagnement des réformes mises en place dans le pays depuis la présidence de Raul Castro. Cette recherche sera multidisciplinaire et organisée autour de trois axes thématiques : 1/ la coopération en matière de réformes économiques et pour un développement durable; 2/ la coopération en matière de réforme institutionnelle et de politiques sociales; 3/ la coopération interrégionale et l'insertion de Cuba dans l'arène internationale. Ce workpackage est placé sous la responsabilité de Marie Laure Geoffray. 

- le second émane du projet CONNECCARIBBEAN (2019-2022) et est placé sous la responsabilité d'Alejandro Gómez. L'enjeu de cette recherche coordonnée depuis le CSIC à Madrid vise à réécrire une histoire de l'espace caribéen en plaçant la focale sur un certain nombre de thématiques qui ont contribué à la configuration du monde atlantique depuis 1492 comme le commerce et le système esclavagiste, les catégorisations raciales et le racisme, les politiques impériales et les résistances, la circulation des pratiques et des savoirs, les modèles de développement, etc. 

 

Quelques publications récentes du CREDA

David Dumoulin Kervran, Mina Kleiche-Dray et Mathieu Quet, "Going South. How STS could think science in and with the South?", Tapuya: Latin American Science, Technology and Society, vol. 1, n°1, 2018, p. 280-305.

Franck Poupeau, Brian O’Neill, Joan Cortinas, "Drought and Water Policy in the Western United States: Genesis and Structure of a Multilevel Field", in J. Albright et alii (éd.), Bourdieu’s Field Theory and the Social Sciences,  London, Palgrave, 2017, p. 21-37.

Florent Kohler, Eduardo S. Brondizio (2017), "Considering the needs of indigenous and local populations in conservation programs", Conservation Biology, 31, 2017, p. 245–251.

Eduardo S. Brondizio, Francois-Michel Le Tourneau, "Environmental governance for all", Science (American Association for the Advancement of Science), 352 (6291), 2016, p.1272-1273.

Hélène Combes, David Garibay, Camille Goirand (dir.), Les lieux de la colère. Occuper l'espace pour contester, de Madrid à Sanaa, Paris, Karthala, coll. "Questions internationales", 2016.

Olivier Compagnon, Pierre Purseigle, "Géographies de la mobilisation et territoires de la belligérance durant la Première Guerre mondiale", Annales. Histoire, Sociétés, vol. 71, n°1, janv.-mars 2016, p. 39-63.

Cynthia Ghorra-Gobin  (dir.), Entre local et global.  Les territoires dans la mondialisation, Paris, Editions Parenthèses, coll. "Fronts pionniers", 2016.

Denis Merklen, Bibliotecas en llamas. Cuando la clases populares cuestionan la sociología y la política, Buenos Aires, UNGS, 2016.

Marie-Laure Geoffray, "Transnational dynamics of contention in contemporary Cuba", Journal of Latin American Studies, vol. 47, n° 2,  mai 2015, p. 223-249.

Juliette Dumont, "Latin America at the Crossroads. The Inter-American Institute of Intellectual Cooperation, the League of Nations and the Pan American Union", in Alan McPherson and Yannick Wehrli (ed.), New Histories of Latin America at the League of Nations, Albuquerque, University of Mexico Press, 2015.


Documents utiles :