Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine
Centre de recherche et de documentation sur les Amériques

Capitán Venganza, sociohistoire d’une guérilla rurale, Colombie (1957-1961)

Auteur(s): 
Santiago Giraldo

Á propos de l'auteur

Santiago Giraldo Arango est doctorant en histoire à l'Institut des Hautes Études de l'Amérique latine (IHEAL). Poursuivant ses recherches sur cette période de désordre et de répression en Colombie, il rédige actuellement une thèse où il propose une relecture du « Bogotazo » qui, avec l'assassinat du chef du Parti libéral colombien, Jorge Eliecer Gaitán, en 1948, marque précisément le début de la Violencia.

 

Á propos du livre

En Colombie, la période dite de La Violencia (1945-1965) est considérée comme un moment clé dans l'évolution qui conduisit au conflit armé des dernières décennies du XXe siècle. À la fin des années 1960, La Violencia se caractérise par la multiplication de bandes armées concurrentes qui affrontent l'armée dans une guerre de basse intensité. S'appuyant sur de nombreuses sources primaires et un travail de terrain minutieux, Santiago Giraldo Arango adopte la perspective de la micro-histoire et analyse l'une de ces guérillas rurales, celle de Quinchía qui a marqué l'histoire de l'ouest colombien. Il s'attache aux pas de son meneur, « Capitán Venganza ». L'auteur, qui démonte ainsi très finement la complexité des processus, permet au lecteur de mieux comprendre comment la violence s'est inscrite au coeur de la politique colombienne. Micro-histoire, violence, Colombie : dans une forme d'écriture originale et toujours convaincante, une enquête passionnante...

 

Les informations pratiques

  • ISBN: 978-2-343-21935-6
  • EAN13 : 9782343219356
  • Aux éditions de l'Harmattan.

© IHEAL-CREDA 2021 - Publié le 29 janvier 2021 - La Lettre de l'IHEAL-CREDA n°50, fevrier 2021.