Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine
Centre de recherche et de documentation sur les Amériques

Les étudiants disparus d’Ayotzinapa. Mobilisations et émotions

Auteur(s): 
Margot Achard

 

RÉSUMÉ

 

"Le 26 septembre 2014, 43 étudiants de l'école normale rurale Raúl Isidro Burgos, plus communément appelée Ayotzinapa du nom de la localité où elle se trouve, sont portés disparus suite à une attaque à main armée de la police.

 

Quelques jours après cet acte répressif, les Mexicains descendent en masse dans les rues pour réclamer l'apparition en vie des étudiants et exprimer leur douleur, leur colère et leur envie de changement. Ayotzinapa devient l’emblème du mal-être général de tout un pays.

 

De l’indignation face à la répression à la fatigue émotionnelle après plusieurs mois de mobilisation, en passant par la joie et l’espoir qu’apportent une lutte commune, les manifestants sont traversés par des émotions multiples qu’il est nécessaire d’analyser pour comprendre leur engagement.

 

En s’appuyant sur une étude de terrain de plusieurs mois au cœur du mouvement étudiant de la capitale mexicaine, Margot Achard revient, dans son livre, sur la complexité et l’importance du rôle des émotions dans la formation, le maintien et la baisse de la mobilisation sociale et politique."

 

SOMMAIRE

 

Introduction

 

CHAPITRE 1 - Mouvements étudiants et mouvements sociaux au Mexique

CHAPITRE 2 - Ayotzinapa : des émotions au politique

CHAPITRE 3 - Démobilisation et tentative d'organisation

 

Conclusion

Bibliographie

 

 En couverture : photo d'Eva Griselda Rojas, prise à la Universidad Autónoma Metrolitana (UAM) d'Azcapotzalco le 26 septembre 2015.

 

INFORMATIONS

 

 Éditeur IHEAL, Collection "Chrysalides", Aubervilliers, 2023, 150p.

 ISBN-10 2371541729

 ISBN-13 9782371541726

 


En ligne       Acheter