Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine
Centre de recherche et de documentation sur les Amériques

Les professeurs invités à l'IHEAL, premier semestre de l'année 2018-2019

Les professeurs invités à l'IHEAL, premier semestre de l'année 2018-2019

Notre institut accueille chaque année des professeurs invités venus des quatre coins du monde. Pour ce premier semestre 2018-2019, nous avons le plaisir de recevoir trois professeurs invités de domaines d’expertise variés et qui interviennent auprès des étudiants afin de leur apporter une vision inter-régionale des problématiques latino-américaines actuelles. Voici leurs portraits et le détail de leurs interventions au sein de l’Institut.

 

Joshua Lund est professeur de littérature, cinéma et cultural studies latino-américaines à l’Université Notre Dame (Indiana, États-Unis). Il est l’auteur de The Mestizo State (Minneapolis, 2012), ouvrage récemment traduit à l’espagnol sous le titre El Estado mestizo (Barcelone ; Mexico, 2017), ainsi que de The impure imagination (Minneapolis, 2006). Il a co-édité et écrit l’introduction d’un volume collectif consacré à Gilberto Freyre, et publié des essais dans les revues GeoHumanities, Cultural Critique et Política Común. Il a été professeur invité en arts de la scène, de l’image et de l’écran à l’Université Lumière Lyon 2. Actuellement, il mène plusieurs projets de recherche sur l’esthétique de la violence politique, le film transnational, les oeuvres américaines de Werner Herzog, ainsi que sur les relations entre l’expansion capitaliste et les narratives du chaos en Amérique latine. Mr. Lund co-organise Men with Guns, un projet de symposium et de publication interdisciplinaire et collaboratif consacré à l’étude des cultures paramilitaires dans les Amériques contemporaines.

Ce semestre à l’IHEAL, Joshua Lund assure les cours Cultures of Paramilitarism in Latin America et Writing Revolutionary Mexico: A Cultural History.

 

 

Catalina Toro est professeure associée au département de sciences politiques de la Faculté de droit, sciences politiques et sociales de l’Université Nationale de Colombie (Bogotá), qu’elle a dirigé entre 2014 et 2016. Elle est docteure en sciences politiques de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Actuellement, elle coordonne le Grupo Ecología Política del Extractivismo en América Latina y el Caribe du CLACSO, ainsi que le Groupe de recherche en droit et politique environnementale de l’Université Nationale. Elle est l’auteure de nombreuses publications portant sur l’écologie politique et la question environnementale en Amérique latine. Parmi ses principales publications, on peut citer un ouvrage co-édité et co-écrit avec H. Alimonda et et C. Martin, Ecología Política Latinoamericana. Pensamiento crítico y rearticulación epistémica latinoamericana (2017). Elle a également coordonné le volume Ecología política del extractivismo: Escenarios socio-territoriales y rurales en la lucha ambiental latinoamericana de la Revista Semillas (2016). 

 

Ses cours à l'IHEAL ce semestre sont : Colonialidad de la naturaleza, saber y poder en la ecología política latinoamericana et Cartografía de los conflictos socio-ambientales en el Caribe. Geopolítica, Historia Ambiental y Ecología Política.

 

Hugo José Suárez est chercheur à l’Instituto de Investigaciones Sociales de la UNAM (México). Ses recherches portent sur la sociologie de la religion et de la culture, les pratiques religieuses au Mexique, la méthodologie de recherche qualitative et les relations entre culture et politique en Bolivie. Il est docteur de l’Université de Louvain (Belgique - 2001). En 2013-2014, il a occupé un poste de chercheur invité à l’Université de Columbia (États-Unis). Il est membre du comité de rédaction de la revue internationale de sociologie des religions Social Compass, ainsi que des revues Revista Mexicana de Sociología, Cultura y Representaciones Sociales et Recherches sociologiques et anthropologiques de l’Université de Louvain. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont : La Paz en el torbellino del progreso (2018), ¿Todo cambia? Reflexiones sobre el proceso de cambio en Bolivia (Coord., 2018), Hacer sociología sin darse cuenta (2018), Viajar, mirar, narrar (2018), Creyentes urbanos. Sociología de la experiencia religiosa en una colonia popular en la ciudad de México (2015), Un sociólogo vagabundo en Nueva York (2015), Sociólogos y su sociología (Coord., 2014) et El sentido y el método.  Sociología de la cultura y análisis de contenido (Coord., 2008). Hugo José Suárez a publié plusieurs articles dans des revues mexicaines et internationales, ainsi que des chapitres d’ouvrages collectifs. Il a enseigné dans des programmes de Master et de doctorat de plusieurs universités latino-américaines et réalisé des conférences en Europe et aux États-Unis.

Les cours qu'Hugo José Suárez assure à l'IHEAL ce semestre sont : Sociología de las formas religiosas. Pensando desde América Latina et Análisis cualitativo de contenido en la canción latinoamericana

 


©  IHEAL-CREDA 2018 - Publié le 28 septembre 2018 - La Lettre de l'IHEAL-CREDA n° 22, octobre 2018.